Construire le Buen Vivir-Sumak Kawsay

AlbertoAcostaEn partant d’une critique rénovée de l’idée de développement, l’Amérique latine a engagé un processus intéressant pour renouer avec ses origines. D’un coté, elle maintient et récupère une tradition historique de critiques et de questionnements sur le développement. Mais, élaborés et présentés depuis longtemps, ces réflexions n’ont pas été actualisées et sont en passe d’être oubliées. De l’autre, de nouvelles conceptions émergent qui émanent des peuples autochtones et des nationalités ancestrales de l’Abya Yala – l’Amérique d’aujourd’hui – et se complètent avec des apports provenant d’autres régions de la Terre.

Continuer la lecture

Publié dans au présent, Débats, Expériences en cours | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Samedi 21 mai : Assemblée générale de l’association

NewlogoCompte tenu de l’appel à manifester le 9 avril à Paris comme en région contre la loi Travail, nous nous associons à cette mobilisation et reportons notre Assemblée générale au 21 mai, même lieu, même heure.

L’Assemblée générale annuelle de l’Association Autogestion se tiendra :

samedi 21 mai à 9h30

à la Scop École des métiers de l’information (EMI-CFD)
10 Rue des Prairies
75020 Paris (métro Porte de Bagnolet)

Continuer la lecture

Publié dans Evenements, Vie de l'association | Marqué avec | Laisser un commentaire

Pâques sanglantes

Irlande2Il aura un siècle dans quelques jours, l’armée britannique écrasait l’insurrection irlandaise. L’Empire ne le savait pas encore, mais cette victoire sonnait son glas. Mais c’est une autre histoire. Encore que nous serions sans doute avisés de chercher dans les coins et recoins des effritements et des effondrements des empires coloniaux les traces de l’activité autogestionnaire des opprimé(e)s et des exploité(e)s. Olivier Cauquelin reviendra longuement sur les expériences autogestionnaires de l’Irlande des années 1920 dans un article qu’il prépare pour la seconde édition de l’e-Encyclopédie internationale de l’autogestion.

Continuer la lecture

Publié dans Archives et mémoires, Expériences passées | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Appropriation sociale, autogestion, commun

communL’idée d’appropriation enferme une redoutable ambiguïté : « approprier », ce peut être rendre quelque chose propre à un usage, comme on approprie un champ à une culture ; ce peut être aussi faire sien un bien, en faire sa propriété, se l’attribuer, s’en emparer. En quel sens faut-il ici prendre ce terme ?

Continuer la lecture

Publié dans au présent, Débats | Marqué avec , , , | Un commentaire

Loi Travail : Que les salariés votent et décident, chiche !

code-du-travailL’avant-projet de loi El Khomri prévoit de nouveaux cas et de domaines dévolus à la pratique référendaire dans le code du travail. Nous ne nous attarderons pas sur les détails d’un texte en cours de reformulation sous la pression des rapports de forces, attachons-nous au fond. Le « bon sens » commun voudrait que les partisans de l’autogestion applaudissent à cette extension du domaine de l’expression des salariés. Le vote direct des salariés n’est-il pas une façon d’exercer une citoyenneté dans l’entreprise? N’est-ce pas ce que nous faisons quand l’on donne la parole à tous les salariés unis dans l’action dans des assemblées générales qui se prononcent sur la conduite de la lutte ? N’est-ce pas le principe de coordinations de délégués élus dans les assemblées de grévistes en articulation avec l’action syndicale ? En réalité, il faut se méfier des apparences et voir dans quelle mesure il s’agit « d’une arme patronale contre la négociation collective » 1.

Continuer la lecture

Publié dans au présent, Débats | Marqué avec , , | Un commentaire

Mars : Pour un mouvement citoyen de soutien aux coopératives de salariés

Scopti-belleaudeCompte tenu de l’appel à manifester le 9 avril à Paris comme en région contre la loi Travail, nous nous associons à cette mobilisation et reportons notre réunion au 21 mai, même lieu, même heure :

samedi 21 mai 2016 à 14  heures
chez la Scop École des métiers de l’information (EMI-CFD)
10 Rue des Prairies
75020 Paris (métro Porte de Bagnolet)

Depuis quelques années, les reprises d’entreprises par les salariés ou les créations de Scop se multiplient. Il s’agit, par exemple, de la Scop-TI créée par les anciens Fralib. Il s’agit aussi des glaces La Belle Aude qui succèdent depuis maintenant deux ans aux glaces Pilpa à Carcassonne. Dans les deux cas, il s’agit d’entreprises que leurs propriétaires voulaient fermer et que les salariés souhaitaient maintenir. Il y a probablement d’autres exemples près de chez vous.

Continuer la lecture

Publié dans Editos, Vie de l'association | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Les Conseils de travailleurs en Yougoslavie : succès et échecs (2/2)

YugoslaviaLa République socialiste fédérale de Yougoslavie a été le seul pays dans l’histoire à avoir expérimenté l’autogestion durant presque toute son existence. L’autogestion était censée être l’essence du système social yougoslave et les Conseils de travailleurs en étaient le cœur. Les réussites et les échecs de cette expérience prennent une importance évidente du fait du retour des idées de démocratie participative et d’autogestion dans certains pays et dans certains courants du mouvement ouvrier1. Si l’expérience yougoslave nous prouvait que l’autogestion en tant que telle est impossible, alors il serait inutile de relancer cette idée puisque chaque tentative serait alors vouée à l’échec. Mais si l’échec de l’autogestion yougoslave n’est pas causée par les imperfections inhérentes de l’être humain, alors d’autres explications doivent être recherchées. Dans le même temps, le fait que les Conseils de travailleurs aient duré quarante ans est en soi une évidence que ce projet avait des côtés positifs qui ne doivent nullement être sous-estimés.

Continuer la lecture

Publié dans Archives et mémoires, Expériences passées | Marqué avec , | Un commentaire

Syndicats et coopératives – réunion d’étude 16 mars 2016

Cgt-chomeurs20160316Programme de la table ronde

La reprise des entreprises par les salariés peut-elle être un moyen de
dépasser le capitalisme ? Quel rôle les syndicats, et plus particulièrement
la CGT, peut-elle jouer dans cette forme de réappropriation du travail
et de la production ?

Le 16 mars 2016 de 14 h à 16 h 30
salle Mezzanine (dans le Patio)
CGT – 24 rue de Paris 93100 Montreuil
(Métro Porte de Montreuil ou Robespierre)

Continuer la lecture

Publié dans au présent, Débats | Marqué avec , | 2 commentaires

Du vin bio au fil de l’eau : une coopérative tente de relancer le transport fluvial, bien moins polluant

Alizarine1Plus du quart des émissions nationales de gaz à effet de serre sont liées au secteur des transports. Si la voie fluviale est beaucoup moins polluante que le trafic routier, elle demeure sous-utilisée. Les nombreuses voies navigables sont délaissées. Une société coopérative tente de changer la donne en développant un transport fluvial de bouteilles de vin biologique ou naturel. Elle profite du maillage du réseau fluvial qui traverse 80 % du vignoble français pour collecter les produits dans la vallée du Rhône, avant de les acheminer jusqu’à Paris. Une alternative en faveur de transports moins carbonés, entravée par les subventions au tout routier.

Continuer la lecture

Publié dans au présent, Expériences en cours | Marqué avec , | Un commentaire

Les Conseils de travailleurs en Yougoslavie : succès et échecs (1/2)

YugoslaviaLa République socialiste fédérale de Yougoslavie a été le seul pays dans l’histoire à avoir expérimenté l’autogestion durant presque toute son existence. L’autogestion était censée être l’essence du système social yougoslave et les Conseils de travailleurs en étaient le cœur. Les réussites et les échecs de cette expérience prennent une importance évidente du fait du retour des idées de démocratie participative et d’autogestion dans certains pays et dans certains courants du mouvement ouvrier 1. Si l’expérience yougoslave nous prouvait que l’autogestion en tant que telle est impossible, alors il serait inutile de relancer cette idée puisque chaque tentative serait alors vouée à l’échec. Mais si l’échec de l’autogestion yougoslave n’est pas causée par les imperfections inhérentes de l’être humain, alors d’autres explications doivent être recherchées. Dans le même temps, le fait que les Conseils de travailleurs aient duré quarante ans est en soi une évidence que ce projet avait des côtés positifs qui ne doivent nullement être sous-estimés.

Continuer la lecture

Notes:

  1. Note du traducteur : Nous utilisons ici « mouvement ouvrier » comme traduction de « workers’ movement » dont la traduction littérale serait plutôt « mouvement des travailleurs ».
Publié dans Archives et mémoires, Expériences passées | Marqué avec , | Un commentaire