Socialisation des multinationales. Le cas de Sanofi. Compte-rendu

Print Friendly

appsoc2016-2Une rencontre organisée dans le cadre du séminaire Appropriation sociale s’est déroulée le 24 septembre à la Bourse du travail de Paris autour de la socialisation des multinationales en prenant comme exemple le cas de Sanofi. Il s’agit ici d’une multinationale de droit français opérant dans le secteur du médicament – ce que l’on appelle couramment une big pharma – qui occupe le quatrième rang mondial en terme de chiffres d’affaires et dont les trois quarts de son chiffre d’affaires sont réalisés hors d’Europe. Ses performances boursières accompagnées d’un désengagement en terme d’effectifs, tout particulièrement dans le domaine de la recherche et développement, avait amené quatre salarié-es de l’entreprise à écrire et publier Sanofi, Big Pharma, L’urgence de la maîtrise sociale aux Editions Syllepse. Ils étaient présents à cette rencontre.

Cette journée était organisée en deux temps. Une présentation de l’entreprise réalisée par deux des auteur-es du livre, Thierry Bodin et Danielle Sanchez, suivie d’un débat. Un second temps exploratoire de solutions s’est ouvert avec des présentations de Quentin Ravelli, auteur de La Stratégie de la bactérie, Une enquête au cœur de l’industrie pharmaceutique paru aux Editions du Seuil, de Pierre Nicolas et de Benoît Borrits.

Nous publions ici le compte-rendu écrit et corrigé par les différent-es participant-es à cette séance.

Partager cet article :
Ce contenu a été publié dans au présent, Débats, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*