Voyage en misarchie, Essai pour tout reconstruire (Emmanuel Dockès)

Misarchie-DockesL’auteur a choisi une forme romanesque pour décrire une société « misarchiste ». Misarchiste ?  « « Mis » vient du verbe grec « misein » qui signifie « détester », « haïr », comme dans « misogyne », qui hait les femmes ou « misanthrope », qui hait les êtres humains… et « archie » vient de « arkos », le chef. » Une société où on refuse les chefs, une société pas si imaginaire que cela tant, tout au long du récit, de nombreuses anecdotes nous montrent certaines proximités avec nombre de nos aspirations ou de tendances actuellement à l’œuvre. L’histoire est simple, Sébastien Debourg, né en 1972 et professeur de droit à l’université de Cergy-Pontoise, victime d’un accident aérien sur son trajet vers Sydney, décide de partir seul à la recherche de secours. C’est ainsi qu’il découvre un pays inconnu, l’Arcanie, qui vit sous le régime politique de la misarchie. Un peu comme les nord-coréens connaissent probablement peu nos pays occidentaux, il se trouve qu’on nous cache l’existence même de cette société merveilleuse, alors qu’inversement les arcaniens connaissent assez bien nos sociétés… Le narrateur va de découverte en découverte au travers d’un récit, d’une longue aventure avec la jeune et belle Clisthène et des rencontres en tous genres avec des personnages aussi hauts en couleurs que les « cravates bleues » ou les membres de la confrérie de l’Agneau.

Continuer la lecture

Publié dans Livres, Outils et références | Marqué avec , | Laisser un commentaire

A Nantes, l’Atelier, un moteur pour l’autogestion

atelier1A Nantes, depuis 1981 l’Atelier, une association autogestionnaire permet à chacun de venir réparer sa voiture et se réapproprier collectivement les connaissances qui font le pouvoir du spécialiste.  L’atelier, c’est un lieu de formation pas comme les autres qui refuse de se faire appeler garage. Avec une priorité : démystifier la mécanique et transmettre les savoirs et les savoir-faire…

Continuer la lecture

Publié dans au présent, Expériences en cours | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Next stop : Utopia

Next stop UtopiaEn 2011, la Grèce est déjà en crise. La famille Filipou, propriétaire de l’usine Vio Me à Thessalonique, l’abandonne, laissant les salariés au chômage avec des arriérés de salaires. Aujourd’hui, les travailleurs de Vio Me sont devenus un symbole de la lutte pour l’autogestion en Grèce et ailleurs.

Le réalisateur a suivi le parcours de ces travailleurs quasiment depuis le début de leur aventure. Il rejoint le groupe des salariés et va filmer les premières réunions, les assemblées générales et les conflits… Il sera témoin des difficultés du processus démocratique vers une reprise de la production en autogestion. Depuis 2011, les travailleurs de Vio Me ont occupé, résisté, fait face à plusieurs procès et en 2013, ont repris une production de détergents écologiques, mettant en place un fonctionnement basé sur l’égalité et la démocratie. Avec une stratégie de médiatisation et un grand soutien local, national et international, ils sont aujourd’hui une vingtaine à travailler à Vio Me mais sont toujours menacés d’expulsion.

Continuer la lecture

Publié dans Films, Outils et références | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Lancement de la revue « Autogestión para otra economía »

Le n°1 de la revue

Le n°1 de la revue

La parution d’une revue consacrée à l’autogestion en Argentine n’apparaît pas comme totalement fortuite. Depuis une quinzaine d’années, ce pays s’illustre par une floraison d’expériences autogestionnaires et notamment un processus important de récupération d’entreprises par les travailleur-euse-s (près de 400 ERT en activité fin 2016)[i]. Processus qui se caractérise également par l’engagement de nombreux universitaires aux cotés des travailleur-se-s et plus particulièrement dans le cadre du programme « Faculté ouverte ». La référence dans le titre à une « autre économie » renvoie également au cycle de rencontres internationales de l’« Économie des travailleur-se-s » initié en 2007. Celui-ci fêtera son dixième anniversaire à l’occasion de la VIe rencontre internationale qui se déroulera du 30 août au 2 septembre dans la province de Buenos Aires (au sein de l’hôtel Bauen et l’usine Textiles Pigüé récupérés par les travailleur-se-s) après la tenue de trois réunions régionales en Uruguay, en Grèce et au Mexique à l’automne dernier[ii].

Continuer la lecture

Publié dans au présent, Débats, Expériences en cours, L'autogestion, un projet d'avenir, Livres, Luttes, Non classé | Marqué avec , , , , , | Laisser un commentaire

L’Association Autogestion interpelle les candidats à l’élection présidentielle 2017

Elections-présidentiellesL’Association Autogestion interpelle les candidats à l’élection présidentielle 2017 sur certains des aspects de leur programme touchant à la démocratie sociale et aux droits des travailleurs. Il s’agit d’éléments primordiaux pour notre objet social : faire avancer l’autogestion comme principe d’organisation sociale et politique de la société. L’Association publiera les réponses reçues et invitera certain-e-s candidat-es (ou leurs représentant-e-s) ainsi que toutes les personnes intéressées par ces questions à venir en débattre ensemble : Continuer la lecture

Publié dans Evenements, Vie de l'association | Marqué avec | Laisser un commentaire

Une coopérative de patenteux – Québec

patenteuxSi j’ai pu découvrir cette coopérative, c’est grâce à Laurent que j’ai rencontré à l’Accorderie (cf article à venir) qui y est aussi impliqué et qui m’a mis en contact avec Maxence Joseph, le directeur de l’Atelier la Patente. Mais qu’est-ce que ça peut bien vouloir dire « Patente », « Patenteux » ? Maxence m’explique que c’est « une création », « une chose ». Donc celui qui créé, qui fait une chose, c’est un Patenteux. Pour rejoindre les locaux de la Patente, je traverse un bras du la rivière Saint-Charles et découvre un autre quartier de Québec, le Limoilou.

Continuer la lecture

Publié dans au présent, Expériences en cours | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

A Saint-Claude, la mémoire toujours vivante de la Maison du peuple

maison-du-peuple2La Maison du peuple de Saint-Claude est l’un des derniers témoins bâtis de l’histoire du mouvement ouvrier dans le Jura. Dévolue aujourd’hui à l’animation culturelle, elle conserve une dimension patrimoniale forte  pour perpétuer la mémoire de son action coopérative au service des syndicalistes, mutualistes, coopérateurs et autres animateurs du combat ouvrier. Elle pérennise dans ces murs l’action d’éducation populaire portée autrefois par les maisons du peuple et les bourses du travail.

Continuer la lecture

Publié dans Archives et mémoires, Expériences passées | Marqué avec , | Laisser un commentaire

A Saillans, l’utopie se travaille d’arrache-pied

saillans1Dans ce village de Drôme, un quart des adultes participe à la politique locale à travers des commissions et des groupes de travail. La municipalité veut continuer à élargir le cercle des personnes concernées, et associer la population aux dossiers les plus ardus, comme le budget ou le Plan local d’urbanisme. Un reportage de l’âge de faire.

À Saillans, le Café des sports est incon­tournable : c’est le seul établissement ouvert chaque jour, à toute heure et en toute saison, dans ce village coincé entre les montagnes et la Drôme qui lui mouille les pieds. Les journalistes y sont envoyés lorsqu’ils veulent des avis critiques sur la gestion muni­cipale. Parmi les clients, il y aura toujours quelqu’un pour se plaindre des nombreuses réu­nions « faites pour ceux qui ne travaillent pas », des places de parking supprimées ou du fait « qu’on ne sait pas qui commande »… L’affluence des médias, intrigués par le fonctionnement atypique de la liste qui a remporté les élections municipales de 2014, a suscité de l’agacement dans ce bourg de 1 200 habitants, en donnant l’impression que les élu·e·s étaient plus effi­caces pour communiquer que pour agir, et en confrontant presque systématiquement « les pour » et « les contre ».

Continuer la lecture

Publié dans au présent, Expériences en cours | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Propriété coopérative et Commun

ebook-transformNous publions ici l’intervention de Benoît Borrits lors du séminaire Transform! Europe qui s’est tenu à Paris les 7, 8 et 9 novembre 2014.

L’ensemble des interventions de ces séminaires ont été publiés en anglais dans un livre électronique Socialisation and Commons in Europe: Constructing an Alternative Project de Transform! Europe, sous la direction de Roberto Morea et Chantal Delmas.

Les reprises d’entreprises en coopératives sont souvent présentées dans une logique de construction de commun, les différentes parties prenantes – travailleurs, usagers – s’engageant dans un processus de préservation et de développement d’une ressource. Pourtant, même si la forme coopérative déroge aux règles traditionnelles du capital, celle-ci reste de nature essentiellement privée, ce qui induit de fréquentes dérives capitalistiques lorsque la coopérative rencontre le succès. Quelles évolutions de la forme coopérative permettraient une meilleure construction du commun ?

Continuer la lecture

Publié dans au présent, Débats | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Jiras en Aymare

aymare-affiche1936, le Front Populaire, 1936, la révolution républicaine espagnole, 2016 était riche d’invocations mémorielles pour le mouvement ouvrier. Le week-end des 17 et 18 juin 2016, l’association Jiras en Aymare, nous a fait revivre une page de l’histoire des exilés républicains telle qu’elle pris corps dans ce petit coin du Lot qui accueillit la collectivité libertaire d’Aymare. Elle dresse un pont qui la relie aux collectivités d’hier et d’aujourd’hui et invite à faire la fête pour des lendemains meilleurs. Au Château d’Aymare, le lieu qui accueillit pendant près de trente ans une petite communauté utopique et autogestionnaire.

Continuer la lecture

Publié dans Archives et mémoires, Expériences passées | Marqué avec , | Laisser un commentaire