Ecopla : des salariés remettent l’économie à plat

Ecopla 1Dans la région de Grenoble, la seule entreprise de fabrication de barquettes en aluminium de France est en liquidation. Ancienne usine du groupe Pechiney, cette entreprise a connu divers propriétaires. Lassés des « repreneurs », ses salariés veulent écrire leur propre histoire et relancer leur entreprise en Scop. Ils ouvrent une campagne de crowfunding sur Ulule pour lever 50 000 euros. Continuer la lecture

Publié dans au présent, Luttes | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Mercredi 8 juin : Socialisation des revenus, penser l’après-capitalisme et sa transition

Appsoc2016Mercredi 8 juin à 20h

Débat public

avec Bernard Friot (Réseau Salariat)
Jérôme Gleizes (Conseiller de Paris)
Benoît Borrits (Association Autogestion)

FIAP Jean Monnet
30 Rue Cabanis,
75014 Paris
Métro Saint-Jacques – ligne 6

présentation de votre pièce d’identité (plan vigipirate)

Continuer la lecture

Publié dans au présent, Débats, Evenements, Vie de l'association | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Une Péréquation partielle entre les entreprises de la valeur qu’elles produisent

Borrits-bookPour développer l’emploi et l’économie locale,

Pour développer les entreprises coopératives (SCOP) et l’Économie Sociale et Solidaire,

Pour augmenter les bas salaires sans alourdir le budget de l’État,

Présentation d’une proposition de Benoît Borrits, dans le livre Coopératives contre capitalisme, éd. Syllepse, septembre 2015, 10€. Cette proposition est résumée ici dans une version minimale, qui par ailleurs peut connaître différentes extensions. Voir http://www.perequation.org .

Continuer la lecture

Publié dans au présent, Débats, Livres, Outils et références | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

21 mai : Pour un mouvement citoyen de soutien aux coopératives de salariés

Scopti-belleaudeRéunion de lancement

samedi 21 mai 2016 à 14  heures
chez la Scop École des métiers de l’information (EMI-CFD)
10 Rue des Prairies
75020 Paris (métro Porte de Bagnolet)

Depuis quelques années, les reprises d’entreprises par les salariés ou les créations de Scop se multiplient. Il s’agit, par exemple, de la Scop-TI créée par les anciens Fralib. Il s’agit aussi des glaces La Belle Aude qui succèdent depuis maintenant deux ans aux glaces Pilpa à Carcassonne. Dans les deux cas, il s’agit d’entreprises que leurs propriétaires voulaient fermer et que les salariés souhaitaient maintenir. Il y a probablement d’autres exemples près de chez vous.

Continuer la lecture

Publié dans au présent, Evenements, Expériences en cours, Vie de l'association | Marqué avec | Un commentaire

Mai : De la loi Travail à la Nuit debout : un autre monde se lève

Le 31 mars, après la manifestation contre le projet de loi El Khomri, des centaines de personnes qui sont devenues ensuite des milliers, ont continué d’occuper l’un des derniers espaces publics qui restent, les rues et les places, la place de la République. Quel toupet que celui de ces accusateurs qui dénoncent la « privatisation » par le mouvement social de cet espace, eux qui n’hésitent pas à déléguer des services publics au privé, pour le plus grand profit du règne de la marchandise !

Continuer la lecture

Publié dans Editos, Vie de l'association | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Le Parti socialiste unifié (PSU), un parti germe pour l’autogestion

ravenelQuelques considérations à propos du livre de Bernard Ravenel, Quand la gauche se réinventait. Le PSU, histoire d’un parti visionnaire (1960-1989), Paris, La Découverte, 2016.

1960-1989  : trente années d’existence, c’est très peu pour un parti politique à l’aune de l’inscription longue des partis traditionnels («  ouvriers  » ou bourgeois  »), quelle que soit leur appellation (SFIO, PS…), dans l’histoire. Continuer la lecture

Publié dans Livres, Outils et références | Marqué avec | Un commentaire

Cornelius Castoriadis (1922 – 1997)

CastoriadisCornelius Castoriadis était un philosophe, économiste et psychanalyste franco-grec. Il a été l’auteur de L’Institution Imaginaire de la Société et le co-fondateur (avec Claude Lefort) du groupe Socialisme ou Barbarie.

Ses écrits sur l’autonomie et les institutions sociales ont été influentes tant auprès des cercles militants que des milieux universitaires. Ce qui a distingué Socialisme et Barbarie d’autres groupes révolutionnaires était que le socialisme ne signifiait pas le pouvoir à un « parti dirigeant » mais la gestion par les travailleurs de la production et de la société.

Continuer la lecture

Publié dans Archives et mémoires, Auteurs | Marqué avec | Un commentaire

Hacking, travail, Anarchie – Michel Lallement

lallement_hackMichel Lallement, sociologue du travail au CNAM, a publié en 2015 l’ouvrage « L’âge du faire – Hacking, travail, Anarchie », qui relate une enquête de terrain qu’il a effectuée parmi des hackers et makers au sein d’un hackerspace californien. Il y analyse le fonctionnement du hackerspace « Noisebridge », et le renouvellement des formes de travail et d’autonomie qu’il y a constatées.

Continuer la lecture

Publié dans au présent, Expériences en cours, L'autogestion, un projet d'avenir | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Résister et produire : La lutte des ouvrières de Mamotex

Mamotex1Avec une industrie textile en déclin et la destruction de milliers d’emplois dans le secteur, le destin des 65 ouvrières et quelques ouvriers de l’usine Mamotex à Chebba semblait scellé. Mais Leila, Houda, Imen et leurs camarades de lutte ont décidé de se battre jusqu’au bout.

Continuer la lecture

Publié dans au présent, Expériences en cours, Luttes | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Les Grandes phases du système autogestionnaire yougoslave (2/2)

Yougoslavie-SamaryNous publions ici un texte issu du Cahier d’étude et de recherche numéro 19/20 de 1992 intitulé La fragmentation de la Yougoslavie, une mise en perspective écrit et réalisé par Catherine Samary.

Nous avons choisi ici de sélectionner le texte Les grandes phases du système yougoslave qui décompose l’évolution du système autogestionnaire yougoslave en quatre phases :

  • Du début des années 1950 jusqu’en 1965
  • La réforme de 1965 (interrompue en 1971)
  • Le tournant de 1971
  • La crise de la décennie 1980

Ce texte nous permet de comprendre que l’autogestion yougoslave n’a jamais été complètement réalisée, c’est-à-dire qu’elle permette aux usagers et travailleurs de définir les grandes orientations de l’économie. L’autonomie donnée aux unités de production, d’une co-gestion prudente dans les années 1950 a ensuite évolué vers plus de marché pour faire faussement machine arrière dans les années 1970. Voulant coûte que coûte se maintenir au pouvoir, la bureaucratie locale associée à une nouvelle couche managériale a laissé se développer un endettement incontrôlé qui conduira le pays à son implosion au début des années 1990.

Continuer la lecture

Publié dans Archives et mémoires, Expériences passées | Marqué avec | Laisser un commentaire