Kingston-upon-Hull, 1965 : proposition de contrôle ouvrier sur les transports publics

iwc13Nous publions ici un document daté de 1965 de l’Institute for Workers’ Control, Four steps for Progress, portant sur une proposition de réorganisation des transports de la ville de Kingston-upon-Hull (communément appelée Hull) située au nord-est de l’Angleterre. Le cœur de ce document est un programme conçu par Jack Ashwell, président du syndicat TGWU des travailleurs des bus de la ville de Hull, pour promouvoir le contrôle ouvrier dans le cadre d’un service municipal comme alternative à des mesures unilatérales prises par la mairie pour faire face à l’étalement urbain de la ville.

Réédité quelques années plus tard en 1969, cette brochure est accompagnée d’une préface de Tony Topham de l’ICW qui nous montre combien ces recommandations n’ont pas été suivies d’effets, que le parti travailliste au pouvoir à l’époque (Harold Wilson, premier ministre de 1964 à 1970) a préféré, dans le cadre des transports londoniens, procéder par des injonctions faites aux travailleurs d’accepter de nouvelles normes de travail contre la menace d’un gel de leurs salaires (rédhibitoire en période de forte inflation). Plutôt que de faciliter une concertation entre travailleurs et usagers des services, ce gouvernement a préféré introduire de nouvelles méthodes de management qui permettront demain la privatisation de ces services. Cette réédition est aussi post-facée par Bill Jones, du comité de travailleurs des bus du centre de Londres, qui, se positionnant à la fois comme syndicaliste, travailleur et usager, interpelle dans des termes assez crus tout en étant pesés, Mr. M. Holmes, Président exécutif des transports de Londres, sur les récentes décisions de la direction.

Continuer la lecture

Publié dans Archives et mémoires, Documents | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Comment construire sa maison écologique en une semaine et à petit prix grâce à l’ « open source »

maison-ecolo1Les géants du BTP ont-ils du souci à se faire ? Après les logiciels libres et la fabrication de machines ou d’objets, la communauté mondiale des fab labs se tourne désormais vers la construction de véritables maisons en « open source ». Mise à disposition de plans et de techniques accessibles à tous, construction et assemblage collaboratif des éléments… Des États-Unis à la France en passant par la Grande-Bretagne, c’est une véritable communauté de la « maison libre » qui émerge et se structure, pour révolutionner la construction, son financement et permettre l’accès de tous à un logement plus décent.

Continuer la lecture

Publié dans au présent, Expériences en cours | Marqué avec , , | Un commentaire

Succès de la IIe rencontre euro-méditerranéenne de l’« Économie des travailleur-se-s » à Thessalonique

rencontre-thessa1La deuxième rencontre euro-méditerranéenne de l’ « économie des travailleur-se-s» a eu lieu à Thessalonique, dans les locaux de l’usine autogérée de VioMe du 28 au 30 octobre 2016. Les travailleurs et travailleuses de VioMe occupent les locaux de l’usine depuis 2011 et ont relancé la production de produits ménagers (savons, détergents). Si la production se poursuit, elle est aujourd’hui menacée par les tentatives de vente aux enchères des propriétaires « légaux » du terrain et des bâtiments. Jusqu’à présent, la mobilisation des VioMe a permis de l’empêcher. Les travailleuses et travailleurs de VioMe ont mis en place un véritable modèle autogestionnaire : décisions collectives prises en assemblées générales, mise en place de réseaux de soutien et de distribution solidaires, création au sein même de l’usine d’un dispensaire social autogéré. De plus, VioMe travaille en lien avec le dispensaire autogéré de Thessalonique et les réfugié-e-s du camp situé à proximité de la ville. Ils montrent qu’on peut tisser des liens à travers des pratiques autogérées et concrètement, l’esquisse d’une autre société qui fait le lien entre travailleurs et travailleuses, exploitées, migrant-e-s et plus généralement victimes de la crise que les capitalistes veulent nous faire payer à leur place.

Continuer la lecture

Publié dans au présent, Evenements, Expériences en cours, Vie de l'association | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

Cooperatives confront capitalism

coops-confront-capitalismCe livre de Peter Ranis, professeur émérite en sciences politiques au Graduate Center of the City University of New-York, écrit en anglais et paru aux Éditions Zed books, a un titre extrêmement proche du livre que j’ai rédigé, « Coopératives contre capitalisme » paru aux Éditions Syllepse. Ces deux livres interrogent le potentiel transformateur des coopératives de travail – que nous appelons Scop en France – partant chacun d’expériences diverses se déroulant, pour le livre de Peter, dans les Amériques et pour moi, en Europe. Si le phénomène des entreprises récupérées argentines nous est familier en Europe, le témoignage qu’il apporte sur le développement récent des coopératives de travail aux États-Unis et à Cuba vaut largement la lecture du livre en tant que tel. Si on assiste à quelques expériences de récupérations d’entreprises aux États-Unis (par exemple New Era Windows à Chicago), la majeure partie de ces initiatives sont des créations ex nihilo qui ont été initiées par des travailleurs licenciés et souvent soutenues par les collectivité locales au titre de la revitalisation industrielle. À Cuba, le fait coopératif est désormais directement soutenu par le parti communiste au pouvoir qui, dans le contexte de la normalisation avec les États-Unis et l’afflux prévisible des capitaux étrangers, y voit une alternative qui sera mieux capable de résister au capitalisme que le socialisme d’État aujourd’hui dominant.

Continuer la lecture

Publié dans Livres, Outils et références | Marqué avec , , , , , | Laisser un commentaire

Congrès des SCOP et SCIC à Strasbourg en octobre : un succès

scop-congres1Un congrès tous les quatre ans, les SCOP n’abusent pas de ce genre de rencontres, où l’essentiel est toujours déjà si bien préparé, où les interventions et les votes sont tellement sans surprises que les malheureux congressistes ont du mal à ne pas s’endormir pendant les débats.

Ce ne fut pourtant pas le cas dans ce congrès qui s’est tenu à Strasbourg les 20 et 21 octobre 2016. La forme, plutôt dynamique, et les interventions pas trop longues, avec quelques vidéos, permirent aux 1200 congressistes d’échapper à la somnolence. La participation des congressistes, souvent absente dans ce genre de manifestations, fut organisée avec sept ateliers en fin d’après-midi et restitution le lendemain. Si certains d’entre eux ne laissèrent aux participants que peu de temps pour l’expression, pour d’autres, les débats furent ouverts et vivants.

Continuer la lecture

Publié dans au présent, Expériences en cours | Marqué avec | Laisser un commentaire

1986, le mouvement étudiant contre la réforme Devaquet, un contenu autogestionnaire balbutiant

nous-on-se-manipule-tous-seuls-300x288

Tout est dit sur la photo (photo.dr)

Il y a trente ans, à l’automne 1986, un projet de réforme de l’université, le « projet Devaquet » du nom du secrétaire d’Etat de l’époque à l’Enseignement supérieur et à la recherche, provoquait une mobilisation sans précédent depuis les « années 1968 ». Nous ne revenons pas ici sur le contenu précis du projet de réforme ni sur l’évènement qui fait l’objet à l’occasion des commémorations d’initiatives diverses : ateliers archives et mémoires étudiantes, projection-débats, rencontres et cérémonie en l’honneur du jeune Malik Oussékine frappé à mort par les forces de police (voir les annonces et liens après l’article) mais sur deux aspects  qui rélèvent de nos préoccupations : la forme de la lutte, et la question des alternatives « en positif » à une réforme gouvernementale. Continuer la lecture

Publié dans Archives et mémoires, Expériences passées, Non classé | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Novembre : Thessalonique, un moment d’évidence politique

Il est des temps où il est difficile de se retrouver dans la politique institutionnelle. Des temps électoraux où on croit que le pire est conjuré alors qu’il frappe à la porte. Des temps où il est parfois difficile de déterminer ce qui devrait faire la spécificité d’une gauche. Et puis, il y a des moments d’évidence. La rencontre euroméditerranéenne « L’économie des travailleurs » qui s’est déroulée du 28 au 30 octobre à Thessalonique est de ceux-là : des entreprises reprises par leurs salariés qui se rencontrent par delà les frontières pour échanger les expériences et construire les prémisses d’une autre économie.

Continuer la lecture

Publié dans Editos, Vie de l'association | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Tunisie : Jemna, ou la résistance d’une communauté dépossédée de ses terres agricoles (2/2)

jemnaPériodiquement, certain-e-s annoncent avec aplomb qu’en Tunisie, le « printemps » de 2011 est définitivement clos. L’expérience des travailleurs agricoles de Jemna ici commentée par Habib Ayeb et relatée dans un reportage de Nawaat démontre, à elle seule, qu’il n’en est rien. Leur combat est en effet celui pour la dignité et la justice sociale qui, au même titre que la liberté, faisait partie du slogan central de la révolution inachevée de 2011. Ce sont les mêmes objectif que poursuivent les dizaines de milliers de salariés ayant participé aux vagues de grèves de 2015, ou encore les jeunes chômeurs bloquant périodiquement la production de phosphate dans le bassin minier de Gafsa ou plus récemment l’exploitation du gaz dans l’île de Kerkennah.

Continuer la lecture

Publié dans au présent, Expériences en cours, Luttes | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Autogestion, réappropriation sociale et communs

pierre-dardotNous publions ici l’intervention de Pierre Dardot lors du séminaire Transform! Europe qui s’est tenu à Rome le 12 juin 2015.

L’ensemble des interventions de ce séminaire ont été publiés en anglais dans un livre électronique Socialisation and Commons in Europe: Constructing an Alternative Project de Transform! Europe, sous la direction de Roberto Morea et Chantal Delmas.

Continuer la lecture

Publié dans au présent, Débats | Marqué avec , | Un commentaire

Tunisie : Jemna, ou la résistance d’une communauté dépossédée de ses terres agricoles (1/2)

jemnaPériodiquement, certain-e-s annoncent avec aplomb qu’en Tunisie, le « printemps » de 2011 est définitivement clos. L’expérience des travailleurs agricoles de Jemna ici commentée par Habib Ayeb et relatée dans un reportage de Nawaat démontre, à elle seule, qu’il n’en est rien. Leur combat est en effet celui pour la dignité et la justice sociale qui, au même titre que la liberté, faisait partie du slogan central de la révolution inachevée de 2011. Ce sont les mêmes objectif que poursuivent les dizaines de milliers de salariés ayant participé aux vagues de grèves de 2015, ou encore les jeunes chômeurs bloquant périodiquement la production de phosphate dans le bassin minier de Gafsa ou plus récemment l’exploitation du gaz dans l’île de Kerkennah.

Continuer la lecture

Publié dans au présent, Expériences en cours, Luttes | Marqué avec , , | Laisser un commentaire